La Francophonie sportive avance...

Partagez

La 4e Assemblée générale de l’Association francophone de Comités nationaux olympiques (AFCNO) qui s’est déroulée à Nice (France) en 2013, en marge de la 7ème édition des Jeux de la Francophonie, a été l’occasion de faire entrer l’association et la francophonie sportive dans une nouvelle ère.

Christian Estrosi, député des Alpes-Maritimes et maire de Nice intervient devant l'AFCNO

Cette réunion a été l’occasion de présenter une série d’avancées concrètes destinées à lancer définitivement l’association dans une phase opérationnelle en vue de renforcer la coopération et les liens de solidarité qui unissent les membres. L’Assemblée générale extraordinaire a adopté à l’unanimité la création du statut d’ « organisation associée », statut qui a pour objectif de fédérer l’ensemble des acteurs de la francophonie sportive et institutionnelle autour des projets menés par l’AFCNO. Dans un premier temps, l’ambition est d’associer les organisations sportives francophones regroupant des fédérations nationales reconnues par les CNO.

La prochaine mise en œuvre du Programme de volontariat sportif francophone a également été annoncée. Dans la lignée du projet pilote Service Civique initié par le Comité National Olympique et Sportif Français (CNOSF) depuis 2011, ce programme désormais coordonné par l’AFCNO permettra, à partir de septembre 2014, à des volontaires de partir en mission au service du développement du mouvement sportif francophone.

Le Comité Olympique Canadien, le CNOSF, l’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF) et la Conférence des Ministres de la Jeunesse et des Sports de la Francophonie (CONFEJES) se sont déjà engagés auprès de l'AFCNO, tandis que l’Association olympique suisse (Swiss Olympic) a émis le souhait de rejoindre le dispositif. Ces partenaires mettront à disposition des volontaires, participeront à leur formation ou interviendront pour soutenir la réussite de leurs projets.

Enfin, l’AFCNO a signé avec l’OIF un important accord-cadre officialisant une collaboration étroite entamée entre les deux institutions depuis 2010 et portant principalement sur trois sujets :
• Promotion de la langue française au sein du mouvement sportif ;
• Volontariat sportif francophone ;
• Jeux de la Francophonie.

Cet accord comporte plusieurs avancées notables pour le mouvement sportif francophone dont la mise en œuvre d’une coopération renforcée dans le domaine de la promotion du français au sein du mouvement sportif, et plus particulièrement pour soutenir et développer l’action du Grand témoin de la Francophonie pour les Jeux Olympiques.

De plus, l’AFCNO sera désormais consultée six mois après la fin des Jeux de la Francophonie pour donner un avis sur le programme sportif et ses possibles évolutions.

Pour continuer sur cette lancée, le Comité exécutif va travailler à la consolidation d’un plan de développement qui répondra à trois objectifs prioritaires :
• Développer la coopération entre les membres et les services aux membres ;
• Promouvoir la culture francophone et l’usage du français au sein du mouvement sportif ;
• Développer la reconnaissance internationale de l’AFCNO et de ses actions.

Une consultation, lancée auprès des membres de l’AFCNO dans le courant du mois d’octobre 2013, devra permettre au Comité exécutif de proposer une stratégie en adéquation avec leurs attentes et besoins réels. Ce plan de développement sera finalisé à l’occasion des Jeux Olympiques de Sotchi 2014.
Le secrétariat général de l’AFCNO reste à votre entière disposition pour répondre à toute question et ou demande à ce sujet (Courriel adresse AFCNO ou téléphone : +33.1.40.78.29.63).

Présentation

PyeongChang 2018

Passion

S'ouvrir à l'international

Charte olympique

Agenda 2020 du CIO

Cliquer pour découvrir l'Agenda olympique 2020

Francophonie

@franceolympique


  •  Française des jeux
  •  Air France
  •  Club Med
  •  Decathlon
  •  France Télévisions
  •  BPCE
  •  Mutuelle des Sportifs
  •  Groupe VYV
  •  Lacoste
  •  MAIF