Les acteurs du Mouvement olympique

Partagez

Quelques-uns des principaux acteurs du Mouvement olympique...

Le CIO est l'autorité suprême du Mouvement olympique, agissant comme un catalyseur de collaboration entre tous les membres de la famille olympique.

Le CIO a donné naissance à plusieurs Fondations, à commencer, en 1992, par la Fondation olympique, consacrée au Mouvement olympique. Le Musée olympique est géré par une fondation du même nom, consacrée à l’Olympisme. La Fondation Internationale pour la Trêve olympique, fondée le 4 juillet 2000 à Lausanne, est pour sa part menée par le Centre International pour la Trêve Olympique sis à Athènes. Enfin, Lausanne héberge la Fondation pour une éthique olympique universelle.

Les 205 CNO ont pour mission de développer, promouvoir et protéger le Mouvement olympique dans leurs pays respectifs. Ils supervisent également la phase de sélection préliminaire des villes candidates potentielles et l'inscription des délégations de sportifs aux compétitions organisées sous l'égide du CIO.

Les FI sont des organisations internationales non gouvernementales qui administrent un ou plusieurs sports sur le plan mondial. Elles regroupent des organisations nationales administrant les mêmes sports et elles sont reconnues par le Comité International Olympique (CIO).

Dans chaque pays, les fédérations sportives, regroupant des associations sportives, personnes physiques ou organismes à but lucratif, ont pour objet l’organisation d’une ou plusieurs disciplines sportives, dont elles gèrent la pratique, de l’activité de loisir au sport de haut niveau. Ces fédérations nationales sont rattachées à la fédération internationale de leur sport.

L'AIO gère et anime centre culturel international à Olympie, sauvegarde et propage l'Esprit Olympique, étudie et met en œuvre les principes éducatifs et sociaux de l'Olympisme et consolide la base scientifique de l'Idéal Olympique, en concordance avec les principes énoncés par les Grecs anciens et par les rénovateurs du Mouvement Olympique contemporain, à la suite de l'initiative du baron Pierre de Coubertin.

En application de la Charte Olympique, et en relation avec l’AIO et le CNOSF, la mission des académies nationales olympiques consiste à promouvoir les valeurs du sport et de l’Olympisme sur le territoire administré par leur comité national olympique.

Organisation à but non lucratif désormais installée à Bonn, le Comité International Paralympique supervise notamment l’organisation des compétitions internationales handisport, en particulier les Jeux Paralympiques.

Institution indépendante créée à l'initiative du CIO, le TAS a pour mission de trancher les litiges juridiques survenant dans le domaine du sport par des sentences arbitrales qui ont la même force exécutoire que les jugements des tribunaux ordinaires. Il peut aussi aider les parties à trouver une solution amiable, par la voie de la médiation lorsque cette procédure est possible, ou rendre des avis consultatifs concernant des questions juridiques liées au sport.

L'Agence mondiale antidopage a été fondée dans le but d'harmoniser les politiques et les règlements antidopage parmi les organisations sportives et les gouvernements du monde entier. Organisation internationale indépendante, elle est composée et financée à parts égales par le Mouvement sportif et les gouvernements. Ses activités principales comprennent la recherche scientifique, l'éducation, le développement antidopage et la supervision de la conformité au Code mondial antidopage.

Le Comité International Olympique - CIO

PyeongChang 2018

Passion

S'ouvrir à l'international

Charte olympique

Agenda 2020 du CIO

Cliquer pour découvrir l'Agenda olympique 2020

Francophonie

@franceolympique


  •  Française des jeux
  •  Air France
  •  Club Med
  •  Decathlon
  •  France Télévisions
  •  BPCE
  •  Mutuelle des Sportifs
  •  Groupe VYV
  •  Lacoste
  •  MAIF