La solidarité, valeur fondamentale du Mouvement olympique

Partagez

Le CIO reverse approximativement 90 % des revenus de marketing à des organisations appartenant au Mouvement olympique, afin de contribuer à l'organisation des Jeux Olympiques et de promouvoir le développement du sport partout dans le monde. Il conserve environ 8 % des revenus afin de couvrir les frais administratifs et dépenses de fonctionnement nécessaires à la conduite du Mouvement olympique.

Comités d'organisation des Jeux Olympiques (COJO)

Le CIO reverse une partie des revenus du programme TOP et de la radio-télévision olympique aux COJO, afin de les aider à organiser les Jeux de l'Olympiade et les Jeux Olympiques d'hiver. Les contrats de parrainage et de diffusion à long terme permettent au CIO de couvrir la plupart du budget d'un COJO bien avant les Jeux, avec la garantie réelle de revenus avant même le choix de la ville hôte.

Revenus générés par le programme TOP : Les deux COJO rattachés à chaque période quadriennale se partagent près de 50 % des revenus générés par le programme TOP et des contributions versées au titre des avantages en nature. Sur ces 50 %, 30 % sont destinés au comité d'organisation des Jeux de l'Olympiade et 20 % au comité d'organisation des Jeux Olympiques d'hiver.
Revenus générés par la radio-télévision : Au cours de la période quadriennale 2001-2004, les comités d'organisation des Jeux Olympiques de 2002 à Salt Lake City et de 2004 à Athènes ont reçu respectivement les sommes de USD 443 millions et USD 732 millions.
Revenus provenant des programmes nationaux : Les COJO perçoivent des revenus considérables des programmes de marketing nationaux - parrainage, billetterie et licences - qu'ils gèrent dans le pays hôte.

Comités Nationaux Olympiques (CNO)

Les CNO reçoivent un soutien financier pour l'entraînement et le développement de leurs équipes, athlètes et espoirs olympiques. Le CIO reverse une partie des revenus du programme TOP à chacun des CNO à travers le monde. Il alloue également une part des revenus de la radio-télévision olympique à la Solidarité Olympique, une entité du CIO qui fournit une assistance financière aux CNO qui en ont le plus besoin.

Grâce au succès continu du programme TOP et des accords de diffusion olympique, le CIO a été en mesure de fournir un soutien accru aux CNO au cours de chaque période quadriennale. Pour 2001-2004, le CIO a versé la somme de USD 318,5 millions aux CNO.

Fédérations Internationales de sports olympiques (FI)

Une fois les Jeux de l'Olympiade et les Jeux Olympiques d'hiver terminés, le CIO reverse aux 28 FI des sports olympiques d'été et aux sept FI des sports olympiques d'hiver la part des revenus de radio-télévision qui leur revient.
Les montants de plus en plus élevés des accords de diffusion ont permis au CIO de fournir, au fil des Jeux, une assistance financière bien plus importante aux FI.

Autres organisations

Le CIO reverse une partie des revenus du marketing olympique à diverses organisations sportives internationales reconnues, comme le Comité International Paralympique, les comités d'organisation des Jeux Paralympiques et l'Agence Mondiale Antidopage (AMA).

Solidarité Olympique

PyeongChang 2018

Passion

S'ouvrir à l'international

Charte olympique

Agenda 2020 du CIO

Cliquer pour découvrir l'Agenda olympique 2020

Francophonie

@franceolympique


  •  Française des jeux
  •  Air France
  •  Club Med
  •  Decathlon
  •  France Télévisions
  •  BPCE
  •  Mutuelle des Sportifs
  •  Groupe VYV
  •  Lacoste
  •  MAIF