Histoire

Partagez

Le Comité international pour le rétablissement des Jeux olympiques fut créé à Paris le 23 juin 1894 à l’occasion du Congrès international pour l'étude et la propagation des principes d'amateurisme athlétique réuni par Coubertin dans le grand amphithéâtre de La Sorbonne, sous les auspices de l’Union des Sociétés Françaises des Sports Athlétiques. Le Comité International Olympique est donc l’une des plus anciennes organisations internationales. Par la suite, renommé CIO, ses activités connurent une croissance extraordinaire.

Coubertin exprima sa vision d'un Olympisme rénové lors du Congrès de la Sorbonne de novembre 1892 convoqué sous le prétexte de l’amateurisme, en dévoilant son grand projet : pour « assurer aux athlètes de tous les pays un plus grand prestige, il faut internationaliser le sport et donc organiser les Jeux olympiques ».

Ces Jeux olympiques étaient donc à la fois l’un des buts du CIO et l’instrument voulu pour Coubertin pour le développement du sport et la diffusion de l’Olympisme. L’idée de rénovation de cette compétition n’était pas neuve – des Jeux olympiques scandinaves de 1836 aux tentatives de l’homme d'affaires grec Evanghelis Zappas en 1859 et 1870 –, et se heurta à l’indifférence générale. Mais le Baron relança son idée, et, le 16 juin 1894, dans cette même Sorbonne, Coubertin organisa un Congrès international d’éducation physique rebaptisé le jour même de son ouverture : « Congrès pour le rétablissement des Jeux olympiques ». Douze délégations étrangères étaient présentes et votèrent, le 23 juin, le rétablissement des Jeux olympiques et la création d’un Comité International Olympique chargé de les préparer.

Le règlement rédigé par Pierre de Coubertin stipulait alors que le président du CIO devrait être choisi dans le pays où auraient lieu les prochains Jeux. La Grèce ayant été désignés pour organiser les premiers Jeux ce fut Demetrios Vikelas qui prit la première présidence du CIO, lequel réunissait sept personnalités internationales, Coubertin inclus. Ce dernier prendra la suite de Vikelas après les Jeux d’Athènes et restera à la tête du CIO jusqu'en 1925.

Les Jeux Olympiques d'hiver, apparus en 1924, à la fin donc de la présidence de Coubertin, et pendant près de 70 ans organisés la même année que les Jeux Olympiques d'été, sont désormais, et depuis l'édition de 1994 à Lillehammer, intercalés entre deux célébrations estivales de l'Olympiade. L'internationalisme a laissé place à l'universalisme, et l'amateurisme n'est plus à l'ordre du jour depuis la fin des années 1990, mais les Jeux ont conservé des éléments de sacralisation, notamment par les symboles olympiques, et, par leur programmation sans cesse actualisée, sont restés ancrés dans la contemporanéité du sport.


Le Comité International Olympique - CIO

PyeongChang 2018

Passion

S'ouvrir à l'international

Charte olympique

Agenda 2020 du CIO

Cliquer pour découvrir l'Agenda olympique 2020

Francophonie

@franceolympique


  •  Française des jeux
  •  Decathlon
  •  France Télévisions
  •  BPCE
  •  Lacoste