Organisation

Partagez

La Charte olympique répartit les compétences des membres du CIO autour de trois organes principaux : la Session, qui élit le président et une Commission exécutive composée de ce même président, de 4 vice-présidents et de 11 autres membres.

Des structures ad hoc ou permanentes assurent la gestion des affaires courantes et spécialisées. A l’heure actuelle, les membres du CIO ont été répartis au sein de 24 commissions : sport et droit, femme et sport, sport et environnement, des athlètes, des relations internationales, d’éthique, d'étude des Jeux olympiques, des finances, du programme, du marketing, des candidatures, de presse, de radio et de télévision, du sport pour tous, pour la culture et l'éducation olympique, Académie Internationale Olympique, des droits TV et Internet, pour la Solidarité olympique…

La Session des membres du CIO en constitue le pouvoir législatif. Sauf convocation extraordinaire, ce dernier ne se prononce toutefois qu’une fois par an. Les principales attributions de la Session sont électives – notamment la désignation du président et la désignation de la ville organisatrice des Jeux olympiques – mais également normatives puisqu’elle adopte, révise et interprète la Charte olympique. Elle est l’organe de reconnaissance des institutions partenaires (CNO, FI) et a par ailleurs la charge d’élire les nouveaux membres, une compétence parfaitement gérée au gré des besoins et réalités internationales, politiques et sportives. Les décisions de la Session sont prises à la majorité des votes émis, sans possibilité de veto ; une majorité des deux tiers des votes émis est requise pour les cas les plus importants spécificiés par la Charte.

Créée en 1921, elle se compose de membres élus par la Session, à scrutin secret et pour un mandat de quatre ans. Réunie sur convocation du président, à son initiative ou à la demande de la majorité de ses membres, elle assume entre autres la responsabilité de l'administration et de la gestion des finances du CIO. Elle prend toutes les décisions et édicte les réglementations du CIO, y compris toutes les dispositions nécessaires à la bonne mise en application de la Charte olympique et à l’organisation des Jeux Olympiques.

Présentant à la Session un rapport sur toute proposition de modification de la Charte, la Commission exécutive conduit la procédure d'acceptation et de sélection des candidatures à l'organisation des Jeux olympiques, établit des recommandations relatives à l’élection de nouveaux membres et l’ordre du jour des sessions… La Commission exécutive coordonne un ensemble de commissions. A l’exemple de la réforme proposée en 1955 par les représentants de l’URSS de porter le nombre de membres de la Commission exécutive de 7 à 9, sa composition reflète, et s’est adaptée, à l’évolution du CIO et de son environnement.

La dernière évolution en date a été actée par l'adoption de l'Agenda 2020 du CIO marquée dans un premier temps par une réforme des commissions.

Le Comité International Olympique - CIO

PyeongChang 2018

Passion

S'ouvrir à l'international

Charte olympique

Agenda 2020 du CIO

Cliquer pour découvrir l'Agenda olympique 2020

Francophonie

@franceolympique


  •  Française des jeux
  •  Air France
  •  Club Med
  •  Decathlon
  •  France Télévisions
  •  BPCE
  •  Mutuelle des Sportifs
  •  Groupe VYV
  •  Lacoste
  •  MAIF