Association des Comités nationaux olympiques - ACNO

Partagez

Les comités nationaux olympiques (CNO) se sont organisés pour se coordonner et se renforcer, ce qui leur a permis de maintenir une place importante au sein du Mouvement olympique. Au cours des trente-cinq dernières années, le nombre de CNO reconnus par le Comité international olympique (CIO) et représentés par l’ACNO a atteint 204.

En avril 2012, durant la XVIII Assemblée générale de l’ACNO à Moscou, S.E. Cheikh Ahmad Al-Fahad Al-Sabah a été élu président de l’ACNO ad interim pour un mandat de deux ans, puis réélu en 2014 pour un plein mandat de quatre ans.

En 1967, l’Italien Giulio Onesti, le Belge Raoul Mollet et le Suisse Raymond Gafner prirent ainsi l’initiative de réunir l’ensemble des CNO au sein de ce qui deviendra l’Association des Comités nationaux olympiques. Se réunissant au minimum une fois tous les deux ans, cette structure a facilité l’échange d’informations et le partage d’expériences entre CNO, permettant de conforter leur place au sein de la famille olympique. Force de proposition auprès du CIO, l’ACNO occupe par ailleurs un rôle essentiel dans la mise en œuvre des programmes de la Solidarité Olympique.

Établi dans un premier temps à Paris, de 1985 à 2010, le siège de l'ACNO se trouve depuis mai 2010 à Lausanne, capitale olympique.

Les comités nationaux olympiques - CNO

PyeongChang 2018

Passion

S'ouvrir à l'international

Charte olympique

Agenda 2020 du CIO

Cliquer pour découvrir l'Agenda olympique 2020

Francophonie

@franceolympique


  •  Française des jeux
  •  Air France
  •  Club Med
  •  Decathlon
  •  France Télévisions
  •  BPCE
  •  Mutuelle des Sportifs
  •  Groupe VYV
  •  Lacoste
  •  MAIF