Les Comités olympiques européens - COE

Partagez

L'idée du regroupement des CNO européens a pris forme pour la première fois en 1967 à Téhéran, où sur l'inspiration de Giulio Onesti (Italien), Raoul Mollet (Belgique) et Raymond Gafner (Suisse), s'amorça ce qui allait devenir l'ACNO.

Si l'on peut faire remonter sa création à l'assemblée de Versailles de 1968 - sous la direction du premier président, le Comte Jean de Beaumont (FRA) -, ce n'est que le 17 octobre 1975 à Lisbonne que l'association se dota de statuts écrits et d'un nom, l'Association des CNO d'Europe (ACNOE). Cette structuration continentale se réalisait huit ans après la création de l’Association des comités nationaux olympiques.

Le comte Jean de Beaumont (1975-1980), les Transalpins Franco Carraro (1980-1989) et Mario Pescante (2001-2006), le Belge Jacques Rogge (1989-2001) et actuellement l’Irlandais Patrick Hickey ont successivement présidé l’association.

Au fil des années, l’ACNOE que l’on désigne aujourd’hui sous l’appellation “les Comités olympiques européens” (COE), a vu le nombre de ses membres croître, atteignant 50 CNO régulièrement réunis à Rome, siège de l’association depuis 1989. Les Comités d’organisation des Jeux olympiques (COJO) sont des invités réguliers de ces rassemblements.

Le 29 juillet 2006, l'Assemblée générale extraordinaire tenue à Rome, élit Patrick Hickey (IRL), président, et Raffaele Pagnozzi (ITA), secrétaire général.


Les comités nationaux olympiques - CNO | Les Comités olympiques européens - COE

PyeongChang 2018

Passion

S'ouvrir à l'international

Charte olympique

Agenda 2020 du CIO

Cliquer pour découvrir l'Agenda olympique 2020

Francophonie

@franceolympique


  •  Française des jeux
  •  Air France
  •  Club Med
  •  Decathlon
  •  France Télévisions
  •  BPCE
  •  Mutuelle des Sportifs
  •  Groupe VYV
  •  Lacoste
  •  MAIF