L'UE et le CIO s'engagent à maintenir leur « relation privilégiée »

Partagez


Mme Androulla Vassiliou, commissaire européenne chargée des sports, et M. Jacques Rogge, président du Comité international olympique (CIO), se sont rencontrés le 13 juin 2013 dans le cadre du « dialogue structuré » de la Commission avec le mouvement sportif. Ils ont tous deux souligné les avantages de leur excellente coopération et ont convenu de la nécessité de poursuivre, à l'avenir, de tels échanges à un rythme annuel. Le président du CIO, qui était accompagné de Mme Claudia Bokel, présidente de la commission des athlètes du CIO, et de M. Patrick Hickey, président des Comités olympiques européens (COE), a jugé « extrêmement utile » la réunion avec Mme Vassiliou et s'est félicité des propositions de nouvelles formes concrètes de coopération. Il s'est dit convaincu que son successeur maintiendrait une relation tout aussi étroite avec l’UE et que la Commission pourrait toujours compter sur le soutien du CIO.

Le CIO est un partenaire très précieux pour l’UE, et l'instauration d’un dialogue annuel nous permettra de tirer parti de cette relation privilégiée. Les réunions qui se tiendront dans ce cadre assureront la continuité dans l’intérêt du sport.
Mme Vassiliou

La commissaire et le président du CIO se sont entretenus de la mise en œuvre de l’actuel plan de travail de l’UE en faveur du sport (2011-2014) et des priorités du futur plan de travail. M. Patrick Hickey s'est félicité de la coopération efficace avec l’UE, et notamment des travaux des groupes d’experts créés dans le cadre du premier plan de travail.

Le président du CIO, M. Rogge, et Mme Vassiliou ont également eu un échange de vues sur l’organisation d’une semaine européenne du sport, prévue pour 2015 et destinée à promouvoir la participation au sport à tous les niveaux et à encourager les citoyens à être plus actifs. M. Rogge a laissé entendre que cette manifestation devrait s’appuyer sur des initiatives existantes, telles que la Journée olympique, célébrée le 23 juin de chaque année par le Mouvement olympique. « Il faut soutenir tout ce qui encourage les citoyens à faire de l'exercice physique », a-t-il déclaré. M. Rogge et Mme Vassiliou ont convenu d'œuvrer à cette initiative en étroite coopération et d'obtenir le soutien et l’engagement de tous les acteurs concernés.

D'autres sujets ont été abordés lors de la réunion, notamment la représentation et la participation des athlètes au dialogue structuré de l’UE sur le sport, et Mme Claudia Bokel a saisi l'occasion d’expliquer le rôle et les activités de la commission des athlètes du CIO et des autres commissions des athlètes du Mouvement olympique. Étaient aussi à l'ordre du jour le financement de l'UE du Festival olympique de la jeunesse européenne, la lutte contre le dopage et les matchs truqués, ainsi que la « double carrière » qui vise à encourager les athlètes à poursuivre leurs études parallèlement à leur carrière sportive.

Mme Vassiliou a également annoncé au président du CIO une proposition de recommandation du Conseil sur l’activité physique bienfaisante pour la santé, qui devrait être présentée dans le courant de cette année, et a invité le CIO à la conférence de l’UE sur l’égalité entre les hommes et les femmes et le sport, qui se tiendra à Vilnius les 3 et 4 décembre.

Contexte

C’est la deuxième fois que Mme Vassiliou et le président du CIO, M. Rogge, se rencontrent dans le cadre du dialogue structuré sur le sport. Jacques Rogge est président du CIO depuis 2001. Son successeur sera élu à la 125e session du CIO, qui aura lieu à Buenos Aires en septembre prochain.

Le premier plan de travail de l’UE en faveur du sport pour 2011-2014 a été mis en œuvre avec le soutien de six groupes d’experts, créés par le Conseil, dans les domaines suivants: lutte contre le dopage, bonne gouvernance dans le sport, éducation et formation, sport, santé et participation, statistiques du sport et financement durable du sport. Les acteurs du monde sportif peuvent demander le statut d’observateur au sein de ces groupes.

Les négociations relatives au programme Erasmus pour tous alors en cours avaient vu la Commission proposer un financement pour le sport d'un montant total de presque 240 millions € pour la période 2014-2020. Le montant définitif dépendra de l’issue des négociations sur les prévisions budgétaires globales de l’UE. Au cours des quatre années précédentes, l’UE avait octroyé plus de 30 millions € à des projets transnationaux dans le domaine du sport et à des événements annuels exceptionnels.

Source : site /strong>


Relations avec l'Union européenne

Charte olympique

S'ouvrir à l'international

Passion

Agenda 2020 du CIO

Cliquer pour découvrir l'Agenda olympique 2020

Francophonie

@franceolympique


  •  Cocacola
  •  Aliba
  •  Allianz
  •  Atos
  •  Bridgestone
  •  Bridgestone
  •  ge
  •  intel
  •  Omega
  •  Omega
  •  P&G
  •  Samsung
  •  Toyota
  •  Visa
  •  BPCE
  •  Lacoste
  •  France TV-Sport
  • RMC