Des Jeux pour la Jeunesse

Partagez

Les jeunes de 18 à 24 ans qualifient eux-mêmes leur génération de « sacrifiée » ou « perdue » (Pascale Krémer, « Frustrée, la jeunesse française rêve d’en découdre », Le Monde, 25 février 2014).

Pourtant ces « Digital natives », qui sont nés et ont grandi avec les nouvelles technologies de l’information et de la communication, modèlent les habitudes de la société tout entière. Un projet olympique et paralympique français aura comme obligation de placer les jeunes au cœur de sa démarche en leur offrant un terrain de jeu sur lequel ils pourraient s’exprimer pendant près de dix ans.

Les membres des groupes de travail #ambitionolympique ont souligné l’importance de placer les jeunes au centre du projet. De sa conception à sa mise en œuvre, en passant par sa promotion, la « génération 2024 » pourra être totalement mobilisée autour des Jeux.

Ce projet au service de la jeunesse devra également se concrétiser dans l’héritage des Jeux avec, par exemple, la reconversion, proposée par certains, du village olympique en cité internationale de la jeunesse. A l’heure où, pour la première fois avec le digital, les jeunes forment leurs aînés, les Jeux donneraient l’opportunité à la jeunesse de se mobiliser et de se réaliser pleinement autour d’un grand projet fédérateur.

Paris 2024, une vision Capitale pour la France

PyeongChang 2018

Passion

S'ouvrir à l'international

Charte olympique

Agenda 2020 du CIO

Cliquer pour découvrir l'Agenda olympique 2020

Francophonie

@franceolympique


  •  Française des jeux
  •  Air France
  •  Club Med
  •  Decathlon
  •  France Télévisions
  •  BPCE
  •  Mutuelle des Sportifs
  •  Groupe VYV
  •  Lacoste
  •  MAIF