Conférence des Nations Unies sur les changements climatiques

Partagez

Le Comité de candidature Paris 2024 réaffirme aujourd’hui sa volonté de faire du développement durable un pilier de son projet olympique et paralympique, alors que se tient actuellement à Paris la conférence des Nations unies sur les changements climatiques (COP 21).

Cette conférence au sommet, l’une des plus importantes jamais organisées sur le plan diplomatique, réunira jusqu’au 11 décembre prochain, 151 chefs d'État et de gouvernement et pas moins de 45 000 délégués.

Pour la première fois, les actions des collectivités locales dans la lutte contre le réchauffement climatique seront mises en valeur dans le cadre du « Sommet des villes pour le climat » organisé demain, vendredi 4 décembre, à l’initiative d’Anne Hidalgo, Maire de Paris, avec Mike Bloomberg, l’ancien maire de New York. Thomas Bach, le Président du CIO, y exprimera, pour l’occasion, sa vision des Jeux durables portée par l’Agenda 2020.

Tony Estanguet, coprésident du Comité de candidature Paris 2024, qui est également membre de la Commission de la Durabilité et de l’Héritage du CIO, prendra également la parole demain, vendredi 4 décembre, lors d’une conférence ayant pour thème « Innovation du sport français pour le climat » (Pavillon de la France, Zone Bleue de la COP21).

Le Comité Paris 2024 rappelle à cette occasion son ambition de construire un projet olympique et paralympique global à forte dimension environnementale, à toutes les étapes de la candidature, incluant les enjeux sociaux et économiques. Une vision qui s’inscrit en parfaite adéquation avec la notion de durabilité de l’Agenda 2020 du Comité International Olympique.

« La dimension extraordinaire de cette conférence mondiale nous rappelle avec force l’urgence à laquelle nous sommes confrontés sur le plan climatique, souligne Tony Estanguet. Le développement durable est depuis le début de notre engagement au cœur de notre projet. Ce n’est pas un objectif, c’est l’ADN même de la candidature que nous construisons avec les athlètes et l’ensemble de nos partenaires. L’un des héritages majeurs pour Paris sera la possibilité pour les Parisiens de se baigner dans la Seine, dans la foulée des épreuves de triathlon qui se disputeraient au cœur de Paris, au pied de la Tour Eiffel dans les eaux de la Seine, avec ce que cela implique en termes d’assainissement et de traitement de l’eau. »

Les avancées, innovations et sauts technologiques induits par un événement structurant comme les Jeux Olympiques et Paralympiques permettront d'inventer la métropole de l'après-carbone. La première pierre de cette mutation sera le futur village olympique et paralympique ainsi que le village des médias. Ils seront exemplaires en matière d’aménagement durable, appliquant les standards les plus hauts en termes de mobilité, gestion des déchets, consommation énergétique… A l’issue des Jeux, le site de Pleyel – Bords de Seine deviendra en effet un quartier écologique de nouvelle génération de 3 500 logements dans un environnement paysager qualifié, qui irriguera le développement urbain de toute la Seine-Saint-Denis.

Par ailleurs, le projet Paris 2024 s’appuiera sur les nombreuses infrastructures existantes de renommée mondiale, comme le Stade de France, Roland-Garros ou le Grand Palais, afin de réduire les coûts. « Mais notre ambition, conclut Tony Estanguet, ne se limite pas simplement à organiser des Jeux responsables. Nous souhaitons également capitaliser sur l’exposition extraordinaire qu’ils génèrent pour promouvoir très largement le développement durable auprès des professionnels comme du grand public en mettant en place dès 2016 un comité consultatif de l’excellence environnementale. »
Paris est aujourd’hui internationalement reconnu comme une vitrine du développement durable. Les politiques publiques environnementales telles que le plan de lutte contre la pollution voté en février, le succès de la Journée sans Voiture, la piétonisation à venir des berges de Seine rive droite, après les berges rive gauche, seront encore accélérées jusqu’en 2024 avec les Jeux en point de mire.

Paris, le 3 décembre 2015
Le Comité de candidature Paris 2024

#ambitionolympique | Actualités

PyeongChang 2018

Passion

S'ouvrir à l'international

Charte olympique

Agenda 2020 du CIO

Cliquer pour découvrir l'Agenda olympique 2020

Francophonie

@franceolympique


  •  Française des jeux
  •  Decathlon
  •  France Télévisions
  •  BPCE
  •  Lacoste