Paris 2024 : "'Pour un monde meilleur par le sport"

Partagez

La Force d'un Rêve

Découvrez le film manifeste qui dévoile la force du rêve #Paris2024 !

Posté par Paris 2024 sur mercredi 17 février 2016

Communiqué de presse, mercredi 17 février 2016

La force d’un rêve est en marche. C’est à la Philharmonie de Paris, devant plus de 2 000 personnes, dont 350 athlètes, que le Comité de candidature Paris 2024 a dévoilé ce jour son projet pour les Jeux Olympiques et Paralympiques. La cérémonie, pleine d’émotion, a notamment été marquée par le vibrant discours « manifeste » de Tony Estanguet, rythmé au son des tambours de jeunes athlètes de l’INSEP, sur la vision de Paris 2024 qui place le sport au coeur même de la société.

« Notre ambition, c’est de faire le choix du sport et de l’olympisme comme projet de société, a annoncé le coprésident du Comité de candidature Paris 2024. Le sport est une réelle opportunité. Avec Paris 2024, nous la saisirons pleinement : pour faire entrer les valeurs olympiques dans les programmes scolaires, permettre à chaque Français d’avoir accès au sport, mettre le sport dans la ville, développer le sport-santé - l’engagement citoyen, servir le mouvement olympique pour contribuer au développement du sport partout dans le monde. Voilà notre vision, placer le sport et ses valeurs au coeur de la société. »

Pour souligner cette vision, sept athlètes de renom – Thomas Coville, Stéphane Diagana, Céline Dumerc, Muriel Hurtis, Cyril Moré, Marie-José Perec et Teddy Riner – ont ensuite témoigné sur les principaux enjeux du projet Paris 2024, comme l’accessibilité, l’intégration ou la jeunesse.

Des Jeux exceptionnels à vivre

Cliquez pour agrandir

La force du projet Paris 2024 est de s’appuyer sur des sites emblématiques ou des infrastructures sportives de pointe, dont la majorité est déjà existante. Ainsi, plus de 70 % des futurs équipements des Jeux (sur 36 au total, plus deux sites paralympiques) sont déjà construits ou en cours de réalisation ; 25 % seront des structures temporaires.

Seuls le Centre aquatique et une salle de 8 000 places seront à construire (5%). Par ailleurs, les Villages des athlètes et des médias, représentant au total 5 000 logements nouveaux, constitueront un formidable héritage pour le territoire de Seine Saint-Denis, qui accueillera ces futures installations. Ils seront en effet restitués à la population à l’issue des Jeux, de même que le futur Centre aquatique, reconfiguré en équipement de proximité.

Paris offrira ainsi un environnement exceptionnel pour vivre et célébrer les Jeux. L’ambition de la candidature est de sortir les Jeux des stades pour permettre la rencontre entre l’olympisme et la population. Les plus beaux lieux de Paris s’associeront à la fête et dessineront un véritable parcours « olympique » sur les bords de Seine. Les sites de célébration – La Villette, Le Champ de Mars, La Défense, Le Parc du Château de Versailles – proposeront de multiples animations (démonstrations, rencontres avec les champions, initiations, fans zones, concerts). Les Jeux seront partout, au coeur de la ville.

Les plus hauts lieux du sport se mettront également au service des Jeux. L’athlétisme prendra place au Stade de France (qui accueillera également les cérémonies d’ouverture et de clôture), Roland-Garros accueillera le tournoi de tennis, la Bercy Arena II le judo et le basket-ball, l’Arena 92 – actuellement en construction – abritera la gymnastique et le Vélodrome national de Saint-Quentin en Yvelines les compétitions de cyclisme sur piste.

Cliquez pour agrandir

« Fermez les yeux et imaginez un instant les athlètes en quête d’un titre olympique ou paralympique sur le Champ de Mars, dans les jardins du Château de Versailles, sur la mythique terre battue de Roland-Garros, ou dans les eaux de la Méditerranée, sur le site fantastique de la Marina, à Marseille qui accueillera les épreuves de voile. Vous ne rêvez pas. Voilà le projet que propose Paris 2024 », explique Bernard Lapasset, coprésident du Comité de candidature Paris 2024.

L’implantation même du Village olympique et paralympique, à Pleyel - Bords de Seine dans un environnement hautement qualitatif, garantira aux 10 500 athlètes olympiques et 4 500 paralympiques des conditions optimales. 85 % d’entre eux auront d’ailleurs un temps de trajet inférieur à 30 minutes pour rallier leur site de compétition.

« La force d’un rêve » pour mobiliser les Français

Quelques jours après la révélation de son logo, Paris 2024 a également dévoilé ce jour sa compagne de mobilisation : « La force d’un rêve ». C’est à travers un film manifeste réalisé par BETC que « La force d’un rêve » prend corps : « Le rêve qui nous fait franchir les obstacles et qui repousse les limites. Celui qui rend possible l’impossible car c’est une source d’énergie inépuisable. »

Cette campagne vise à créer un élan partagé, à rallier tous les Français autour d’un projet universel et positif. « La force d’un rêve » se déploiera notamment sur le site internet de la candidature, lancé simultanément – www.paris2024.org – et fait dès aujourd’hui l’objet d’une campagne d’affichage dans les rues de la capitale.

La cérémonie s’est déroulée en présence de nombreuses personnalités, notamment du Premier Ministre, Manuel Valls, et de l’ensemble des membres fondateurs du Comité Paris 2024 : Guy Drut, membre du CIO, Denis Masseglia, Président du CNOSF, Anne Hidalgo, Maire de Paris, Valérie Pécresse, Présidente de la Région Île de France, Emmanuelle Assmann, Présidente du CPSF, Patrick Kanner, Ministre de la Ville, de la Jeunesse et des Sports, et de Thierry Braillard, Secrétaire d'État auprès du ministre de la Ville, de la Jeunesse et des Sports, chargé des Sports.
Paris, le 17 février 2016

Le Comité de candidature Paris 2024

Paris 2024 | Actualités

Paris 2024

Contribuez au projet Paris 2024 sur la plateforme de concertation dédiée !

Charte olympique

Agenda 2020 du CIO

Cliquer pour découvrir l'Agenda olympique 2020

Ambition olympique et paralympique 2024

Francophonie

@franceolympique


  •  Française des jeux
  •  Allianz
  •  Bmw
  •  BPCE
  •  Lacoste
  •  Odalys
  •  L'Equipe