22e Colloque national pour un sport sans dopage

Partagez

Le 22e colloque national Pour un sport sans dopage , organis conjointement par le ministre des Sports et des Jeux Olympiques et Paralympiques, le Comit national olympique et sportif franais (CNOSF), le Comit paralympique et sportif franais (CPSF) et lAgence franaise de lutte contre le dopage (AFLD), sest droul Paris, ce vendredi 14 avril, au CNOSF.

moins de 500 jours de la crmonie douverture des Jeux de Paris 2024, le 22e colloque national pour un sport sans dopage a t loccasion de rappeler que la promotion du sport propre est une composante part entire de la prparation olympique et paralympique. En priode prolympique et prparalympique, la dfense des sportifs propres reste indissociable de la performance et de lquit entre les athltes du monde entier. Pour le mouvement sportif et la communaut antidopage runis aujourdhui la Maison du sport franais, comme pour les dlgations olympiques et paralympiques, cest ds 2023 que les Jeux de Paris 2024 se prparent et se gagnent.

Ce rendez-vous annuel tait plac sous le sceau de la mobilisation gnrale pour que les actions de prvention et de suivi de nos sportifs aboutissent des Jeux sans dopage pour le sport franais. Mlant prsentations et travail en ateliers pour les participants, ce 22e colloque avait vocation clairer les sportifs et leur entourage sur les enjeux dune pratique sportive propre en partant de leurs questionnements concrets. Souvent prsents dans le quotidien des sportifs, les complments alimentaires ont ainsi fait lobjet dune large table ronde, entre risque de dopage, quilibre nutritionnel et recherche de la performance.

En tant que pays hte, la France est tenue une exigence dexemplarit en matire dantidopage, en vue de la prparation de sa dlgation nationale mais aussi de son programme national antidopage. Dans cette perspective, la lutte antidopage sinscrit dans un cadre collaboratif sur le plan international et le colloque a souhait souvrir ses partenaires trangers en invitant plusieurs acteurs de lopration dite Aderlass pour dcrypter cette grande affaire de dopage sanguin en Allemagne et en Autriche, ainsi que des responsables de lagence britannique de lutte contre le dopage (UKAD) qui sont revenus sur lhritage antidopage des Jeux de Londres 2012.

Amlie Ouda-Castra, Ministre des Sports et des Jeux Olympiques et Paralympiques :
A moins de 5 mois de la Coupe du monde de rugby et avec les Jeux Olympiques et Paralympiques en perspective, ce colloque nous rappelle que la France doit tre exemplaire dans son action de prvention et de lutte contre le dopage. Partager une vritable culture de lantidopage par lducation, dissuader de toute tricherie grce un difice juridique complet, mieux prvenir et contrler par des techniques et moyens renforcs (comme ceux que nous confre la loi qui vient dtre adopte sur les Jeux), telle est notre action collective pour rester lavant-garde de lthique et de lintgrit sportive

Brigitte Henriques, Prsidente du CNOSF :
lapproche des Jeux Olympiques et Paralympiques de Paris 2024, il est plus que ncessaire dacclrer nos travaux, de stabiliser les actions existantes et de renforcer les messages de prvention en direction de tous les publics. Le dploiement des plans de prvention contre le dopage permet dinformer, de sensibiliser et daccompagner les athltes, mais aussi leur entourage, afin que chacun contribue au dveloppement dun sport propre . Un sport dans le respect de ses valeurs, pour la protection du spectacle sportif et la prservation de la sant de ses athltes ! Cest ce combat lgitime que nous menons au CNOSF avec Christian Dullin, Vice-prsident en charge de lthique et de la lutte contre le dopage.

Dominique Laurent, Prsidente de l'AFLD :
lheure o les fdrations sportives franaises ont de nouvelles obligations dans le domaine de la transmission dinformations et de la prvention du dopage, ce colloque nous a permis dclairer les bonnes pratiques et les prconisations propres les accompagner sur le chemin des Jeux de Paris et renforcer limage de la France comme un pays qui dfend avec force et efficacit lintgrit du sport


Marie-Amlie Le Fur, Prsidente du CPSF :
quelques mois des Jeux Paralympiques de Paris 2024, le CPSF est pleinement engag en faveur de la sensibilisation et de la lutte contre les pratiques dopantes. Nous menons un travail de front, aux cts des acteurs impliqus, afin dapporter toujours plus de rponses et de pdagogie. Les spcificits intrinsques au champ parasportif son videmment prendre en compte, au mme titre que les volutions du matriel et des pratiques des athltes. Assurer un bon rayonnement du sport paralympique en 2024, cest assurer une plus grande transparence, cest proposer des contenus, des outils, des bonnes pratiques. Nous nous devons la plus grande exemplarit afin de garantir un sport intgre, il en va de la russite des Jeux et de son hritage.


Actualits


Logo Paris 2024 comité international olympique
Logo Omega Chronométreur officiel

Recrutements et appels d'offres

Retrouvez toutes les offres d'emploi et appels d'offres du CNOSF.

Mission Eco'Sportive

Vie de l'athlte

Catalogue des formations

SIGNAL-SPORTS

Veille Observatoire du sport fdral

Guide "Sport et mobilits"

Centre de ressources

Jeunesse

A ne pas rater !

TV - Sport en France

Plateforme RSO

Agence nationale du sport

Sport Sant

Outil

  •  Airbnb
  •  Aliba
  •  Allianz
  •  Atos
  •  Bridgestone
  •  Cocacola
  •  DOW

  •  intel
  •  Omega
  •  Panasonic
  •  P&G
  •  Samsung
  •  Toyota
  •  Visa
  • Accor Live Limitless
  •  BPCE
  •  Carrefour
  •  EDF
  • Le Coq Sportif
  •  LVMH
  •  Orange
  •  Sanofi
  • ADP
  • AIRFRANCE
  • ArcelorMittal
  • Caisse des dépots
  • Cisco

  • FDJ
  • FDJ
  •  GL Events
  •  îledeFrance mobilités
  •  pwc