Bakou 2015 : le ministre azerbaïdjanais des Sports au CNOSF

Partagez



L'avant veille, la barre symbolique des 200 jours avant les premiers Jeux Européens de Bakou 2015 venait d'être franchie. La dernière ligne droite avant d'accueillir tous les meilleurs athlètes continentaux venait d'être entamée...

Ce mercredi 26 novembre 2014, à 10 heures, le président du Comité national olympique et sportif français (CNOSF), Denis Masseglia, et le ministre de la Jeunesse et des Sports d’Azerbaïdjan, Azad Rahimov, avaient rendez-vous à la Maison du sport français pour évoquer ensemble cette nouvelle échéance majeure du calendrier sportif international et de la jeunesse sportive européenne. Cette première édition marque de fait l'aboutissement d'un projet évoqué depuis des décennies, un événement historique pour l'histoire du sport mondial.

Ensemble, mais pas seuls... En effet, une dizaine de médias avaient été invités à ce petit déjeuner de presse destiné à leur présenter les futurs Jeux Européens, programmés dans la capitale azerbaïdjanaise du 12 au 28 juin prochains.

Pour Guy Drut, membre du CIO pour la France également présent à ce rendez-vous, ces Jeux européens sont « une compétition qui manquait » dans l'univers sportif international, au regard notamment des Jeux régionaux déjà existants à travers le monde (Jeux africains, Jeux asiatiques, etc.).



Événement pleinement inscrit dans un dynamique sportive de l’Azerbaïdjan à l'international, ces Jeux et leurs premiers organisateurs bénéficient du plein soutien de la France.

Notre pays y enverra d'ailleurs une délégation parmi les plus importantes de la compétition : environ 250 athlètes tricolores se rendront ainsi à Bakou pour défendre les couleurs tricolores et inaugurer l'événement. Une belle opportunité pour eux de marquer l'histoire en étant les premiers à monter sur un podium de Jeux européens.

Après un rapide clip introductif, déjà extrêmement révélateur de l'envergure qui sera donnée à cet événement (voir ci-dessus), Azad Rahimov a présenté la politique sportive de son pays et l'enjeu représenté par l'événement, « une priorité pour l'Azerbaïdjan » et pour sa jeunesse.

Le ministre azerbaïdjanais a par ailleurs insisté sur la proximité entre existant entre l’Azerbaïdjan et la France, rejoint en cela par Denis Masseglia qui a souligné les liens étroits et la relation privilégiée qui unissent aujourd'hui le CNOSF et Bakou 2015. Le président du CNOSF a montré toute la confiance qu'il accordait à l'organisation Azerbaïdjanaise « dans cette aventure des Jeux Européens » .


Actualités internationales | Représentation internationale du CNOSF

Solidarité

CIO - Rapport annuel

Charte olympique

S'ouvrir à l'international

Passion

Agenda 2020 du CIO

Cliquer pour découvrir l'Agenda olympique 2020

Francophonie

@franceolympique


  •  Cocacola
  •  Airbnb
  •  Aliba
  •  Allianz
  •  Atos
  •  Bridgestone
  •  Bridgestone
  •  ge

  •  intel
  •  Omega
  •  Omega
  •  P&G
  •  Samsung
  •  Toyota
  •  Visa
  •  BPCE
  •  EDF
  •  Lacoste
  •  France TV-Sport
  • RMC