Les Jeux en couleurs

Partagez
Cliquez pour visionner les images de Jean-Claude Killy aux Jeux Olympiques de Grenoble 1968

Le SECAM, mis au point par Henri de France est présenté par la RTF en 1956. Il faut toutefois attendre octobre 1967 pour qu’arrive en France la télévision couleur, sur la deuxième chaîne. Et dès février 1968, les Jeux olympiques d'hiver de 1968 à Grenoble sont retransmis en couleur, non seulement dans le pays, mais, pour la première fois, dans le monde entier en mondovision et en direct.

Auparavant seule la cérémonie d’ouverture et quelques rares épreuves des Jeux Olympiques de Tokyo 1964 avaient eu droit à la couleur. Cette année-là, le marathon est retransmis en direct à la télévision pour la première fois. La chaîne NHK a conçu pour cela une voiture dotée d’un système anti-vibrations, utilisé des hélicoptères, et placé 25 caméras pour l’arrivée dans le stade.

A Montréal, quatre ans plus tard, l’Organisme de radio-télévision des Jeux Olympiques monté par Radio Canada fournit les images de toutes les compétitions, mais aussi 19 cars de reportage, magnétoscopes, 24 salles de montage, 50 studios de radio et télévision… Avec des caméras contrôlées à distance, d’autres portables et retransmises en direct, la télévision prend une nouvelle dimension.

Ep.1 - Les retransmissions TV

Solidarité

CIO - Rapport annuel

Charte olympique

S'ouvrir à l'international

Passion

Agenda 2020 du CIO

Cliquer pour découvrir l'Agenda olympique 2020

Francophonie

@franceolympique


  •  Cocacola
  •  Airbnb
  •  Aliba
  •  Allianz
  •  Atos
  •  Bridgestone
  •  Bridgestone
  •  ge

  •  intel
  •  Omega
  •  Omega
  •  P&G
  •  Samsung
  •  Toyota
  •  Visa
  •  BPCE
  •  EDF
  •  Lacoste
  •  France TV-Sport
  • RMC