Final en beauté pour la 6e édition du Parcours ambition internationale

La 6e promotion du Parcours aux côtés de Thomas Bach
Partagez

La 6e édition du Parcours ambition internationale s’est achevée jeudi 16 mai, avec le dernier séminaire délocalisé à Lausanne. Cette étape suisse clôt un cycle riche, qui aura amené les vingt-huit athlètes et responsables fédéraux à découvrir des structures variées dans trois pays différents, et à aborder des thèmes divers.

Lors du premier séminaire, la promotion a été accueillie au Comité d’organisation des Jeux Olympiques et Paralympiques 2024 par son Président Tony Estanguet, accompagné de Denis Masseglia et du directeur des sports Jean-Philippe Gatien. Puis un officiant shinto a ouvert une matinée spéciale sur le Japon au CNOSF, permettant aux participants de se familiariser avec la culture nipponne dans la perspective des JO 2020 à Tokyo.

Le Parcours s’est ensuite rendu à l’INSEP pour le deuxième séminaire, où Patricia Delesque a passé en revue les activités de la cellule relations internationales qu’elle dirige. De retour au CNOSF le lendemain, Claude Atcher a présenté la candidature victorieuse de la France pour la Coupe du Monde de rugby 2023, et Jacques Fontaine est revenu sur la campagne l’ayant mené à la présidence de la Fédération internationale de squash.

Durant la troisième étape à Bruxelles, au Bureau des Comités Olympiques Européens auprès de l’Union européenne (UE), Folker Hellmund et son équipe ont exposé le rôle de l’UE dans le domaine sportif et ses relations avec le Mouvement Olympique. Avant de rencontrer Yves Le Lostecque, chef de l’unité Sport de la Commission, les participants ont visité les principales institutions. Au Parlement européen, ils ont pu rencontrer Michel Barnier, en charge des négociations sur le Brexit. L’ancien co-président du Comité d’organisation des JO d’Albertville de 1992 leur a accordé un échange avant sa réunion avec la délégation anglaise.

Pour son dernier séminaire, la promotion s’est rendue au siège du CIO où elle a été reçue par Thomas Bach, en présence de Denis Masseglia. Le Président du CIO a longuement échangé avec les participants, félicitant le CNOSF pour ce programme exemplaire. Puis James Macleod et Jérôme Poivey, respectivement directeur de la Solidarité Olympique et responsable de la gouvernance du CIO, ont décrit le rôle de leurs services. Le jour suivant, la promotion a visité le Centre Mondial du Cyclisme (CMC) et écouté Amina Lanaya, directrice générale de l’Union Cycliste Internationale, détailler les défis et axes de développement de l’organisation. Enfin James Carr, directeur de l’administration de l’Association of Summer Olympic International Federations, a évoqué la bonne gouvernance et l’avenir des fédérations.

Ce programme aura permis aux membres du Parcours de mieux connaître les enjeux liés aux organisations sportives internationales et de rencontrer certains de leurs acteurs les plus influents. Le Pôle relations internationales du CNOSF espère que les athlètes et dirigeants pourront le mettre à profit dans la suite de leur carrière, à l’instar de nombre de leurs prédécesseurs.

Actualités du Mouvement Olympique | Relations internationales du CNOSF | Parcours ambition international

Charte olympique

S'ouvrir à l'international

Passion

Agenda 2020 du CIO

Cliquer pour découvrir l'Agenda olympique 2020

Francophonie

@franceolympique


  •  Cocacola
  •  Airbnb
  •  Aliba
  •  Allianz
  •  Atos
  •  Bridgestone
  •  Bridgestone
  •  ge

  •  intel
  •  Omega
  •  Omega
  •  P&G
  •  Samsung
  •  Toyota
  •  Visa
  •  BPCE
  •  EDF
  •  Lacoste
  •  France TV-Sport
  • RMC