Le Parcours ambition internationale au plus près de l’Union

Partagez

Délocalisé pour son deuxième séminaire, le Parcours ambition internationale s’est rendu à Bruxelles mercredi 5 et jeudi 6 février. Cette étape belge, désormais traditionnelle, a conduit la 7e promotion au plus près des institutions européennes pour un programme dense composé de visites et de conférences données par des représentants de premier plan des institutions européennes.

Elle y a été accueillie au Bureau des Comités olympiques européens auprès de l’Union européenne (UE), représentant du mouvement sportif auprès des institutions communautaires, dont le rôle a été mis en lumière par son directeur Folker Hellmund ainsi que par Valentin Capelli.

S’inscrivant dans le cadre des services apportés aux fédérations par le Pôle relations internationales du CNOSF, ce déplacement a également permis aux membres de la promotion de découvrir le Parlement européen et les subtilités de son fonctionnement, et de rencontrer des représentants de tout premier plan des différentes institutions : le député européen Marc Tarabella, Yves Le Lostecque et Luciano Di Fonzo pour la Commission européenne, ou encore Alexandre Husting, conseiller Sport à la Représentation permanente du Luxembourg auprès du Conseil de l’Union européenne.

Au-delà des institutions, ce séminaire a également été l’occasion pour la promotion de se familiariser avec les pratiques de représentation des intérêts des organisations sportives auprès de l’UE. Mathieu Moreuil, chargé des relations internationales et européennes pour la Premier League britannique, en a expliqué les enjeux et les méthodes, sujet particulièrement actuel à peine une semaine après la sortie officielle du Royaume-Uni de l’Union.

Anthony Ferreira, chargé des affaires européennes au sein du CNOSF, était également présent et a fait profiter les participants de sa connaissance précise de la politique européenne, en plus du contenu des interventions auxquelles ils ont assisté.

Étape essentielle du Parcours, le séminaire bruxellois aura rempli son objectif : sensibiliser les participants à l’importance de l’Union européenne pour toute organisation sportive. Il s’inscrit pleinement dans le cycle prévu pour le Parcours, à l’issue duquel les responsables sportifs français auront tous les outils pour maîtriser les rouages du mouvement sportif international.

Charte olympique

S'ouvrir à l'international

Passion

Agenda 2020 du CIO

Cliquer pour découvrir l'Agenda olympique 2020

Francophonie

@franceolympique


  •  Cocacola
  •  Airbnb
  •  Aliba
  •  Allianz
  •  Atos
  •  Bridgestone
  •  Bridgestone
  •  ge

  •  intel
  •  Omega
  •  Omega
  •  P&G
  •  Samsung
  •  Toyota
  •  Visa
  •  BPCE
  •  EDF
  •  Lacoste
  •  France TV-Sport
  • RMC